FABER : La Fabrique des Héros.

Ce carnet est dédié aux activités de recherche de la Chaire Jean Monnet FABER (2021-2024, Université Rennes 2, responsable Anne Gangloff). La thématique principale est la fabrique des héros et des héroïnes de l’Antiquité à l’Europe actuelle. L’Europe est-elle capable de produire des héros/héroïnes ? FABER entend analyser l’héroïsation à partir de ses racines antiques, en soulignant l’importance de la culture antique au sein d’une culture européenne commune. Pour comprendre l’héroïsation dans l’Europe contemporaine, on propose ainsi de faire le détour par l’analyse de l’héroïsation antique qui fut fructueuse. Le projet se développe autour de plusieurs interrogations secondaires : quelle actualité ont les héros et héroïnes antiques ? Est-ce que les héros anciens peuvent rester des héros européens ? Comment une même figure de héros se reconfigure-t-elle dans des époques, des contextes différents ? Pourquoi est-il si difficile d’« héroïser » dans l’Europe actuelle, c’est-à-dire de créer des héros/héroïnes qui soient des figures « supra-nationales » et qui ne soient pas éphémères ?

L’objectif de ce carnet est d’offrir des éléments de réflexion et de discussion au sujet de cette thématique et de ses enjeux en termes d’histoire culturelle, en publiant régulièrement les activités de recherche et de dissémination menés dans le cadre de FABER : conférences, colloque, cycle de péplums, travaux d’étudiants. Un large public est visé : tous ceux et celles qui sont intéressés par les cultures européennes, l’Antiquité gréco-romaine et la notion d’héroïsation.

Statue de Marie Curie à Varsovie, photographie Joergsam, Wikimedia Commons
Enlèvement d’Europe par Zeus (sous forme de taureau), fresque de Pompéi, Musée archéologique de Naples. Photographie de Marie-Lan Nguyen, Wikimedia Commons

This blog is dedicated to the research activities of the Jean Monnet FABER Chair (2021-2024, University of Rennes 2, responsible Anne Gangloff). The main theme is the making of heroes and heroines from Antiquity to present-day Europe. Is Europe capable of creating heroes/heroines? FABER intends to analyse heroisation from its ancient roots, emphasising the importance of ancient culture within a common European culture. In order to understand heroisation in contemporary Europe, we propose to make a roundabout way of analysing the ancient heroisation, which was fruitful. The project develops around several secondary questions: what is the relevance of ancient heroes and heroines? Can ancient heroes remain European heroes? How does the same hero figure reconfigure itself in different times and contexts? Why is it so difficult to ‘heroise’ in today’s Europe, i.e. to create heroes/heroines who are ‘supra-national’ figures and who are not ephemeral?

The aim of this blog is to offer elements for reflection and discussion on this theme and its stakes in terms of cultural history, by regularly publishing the research and dissemination activities carried out within the framework of FABER: conferences, colloquiums, series of peplums, student work. A wide audience is targeted: all those who are interested in European cultures, Greco-Roman antiquity and the notion of heroisation.

Hercules and Nessus, Annibale Fontana, before 1584 ; Metropolitan Museum of Art, https://www.metmuseum.org/art/collection/search/197095 (Wikimedia Commons)
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search